L'abbaye et l'ordre de Grandmont

Approches


     zoom

L'abbaye et l'ordre de Grandmont

Entre ascétisme et opulence, XIe-XVIIIe s.

Robert Chanaud

mars 2012
ISBN : 978-2-911167-74-4
Broché - Illustrations couleurs
104 pages - 21 x 21 cm
4,50 €


  • Présentation
  • Presse
  • Télécharger
  • Liens

Tout le monde a entendu parler des Cisterciens, des Chartreux. Mais qui connaît les Grandmontains ?
Pourtant, l'ordre de Grandmont, né dans une forêt du Limousin, édifia en France plus de cent cinquante monastères disséminés dans une grande partie de la France. Ce patrimoine est souvent, aujourd'hui, en cours de restauration.
Cet ouvrage, écrit dans un style alerte, s'adresse à un large public tout en intégrant l'apport des travaux historiques les plus récents. Il présente l'originalité de replacer chaque phase de l'histoire de Grandmont dans son contexte historique précis, donnant de l'intelligibilité à des péripéties qui autrement n'en ont guère : pourquoi l'aspiration à la solitude et à la pauvreté a-t-elle cédé devant les cadeaux des rois ? Comment la suppression de l'ordre s'est-elle inscrite dans une logique politique qui la dépassait ?...
L'iconographie, riche et variée, fait une large place aux émaux de Limoges dont les grandmontains ont été promoteurs.

04 avril 2012
Le Populaire du Centre

"Dans un ouvrage clair et richement illustré, Robert Chanaud raconte les sept siècles de l'épopée de l'Ordre de Grandmont, né dans les monts d'Ambazac.
"Il ne reste rien de l'abbaye de Grandmont, sur la commune de Saint-Sylvestre, pas une pierre, souligne Robert Chanaud. C'est peut-être justement pour cette raison que ce lieu suscite autant d'interrogations en Limousin. L'absence de tout vestige provoque la curiosité. Beaucoup de gens savent, plus ou moins vaguement, qu'il a existé là une grande abbaye. Et après ?" Archives. Aujourd'hui à la retraite, l'ancien directeur des archives départementales de la HAute-Vienne et conservateur général honoraire du patrimoine publie un ouvrage consacré à l'histoire de l'abbaye et de l'ordre de Grandmont, L'abbaye et l'ordre de Grandmont, entre ascétisme et opulence. 15 ans. "Quand j'ai pris mes fonctions, en 1993, la première personne qui est venue me voir m'a demandé quand je comptais classer le fond d'archives de Garndmont. Je m'y suis attaqué et j'y ai passé quinze ans de ma vie, à raison de deux à trois heures par semaine. L'inventaire a été publié en 2009 et, alors que j'étais à la retraite depuis peu, l'association Culture & Patrimoine m'a demandé si je pouvais préparer un livre. Je n'ai pas mis longtemps à trouver le sujet..." Chronologie. Robert Chanaud, en plus de l'extraordinaire fond d'archives, s'est notamment appuyé sur les travaux de Louis Guibert (1877), Dom Jean Becquet (1998) et Martine Larigauderie-Beijeaud (2009). "Je voulais remettre les étapes de la vie de l'ordre dans leur chronologie, explique-t-il, et de les replacer dans l'histoire générale." Puissance. L'histoire commence au XIe siècle, avec l'installation dans le "désert" des monts d'Ambazac de l'ermite Étienne de Muret. Le début de sept siècles d'une épopée spirituelle, économique et artistique qui va marquer l'histoire de l'Europe occidentale. L'orfèvrerie et les émaux, la musique médiévale, la production agricole, ... Plus de 400 possessions réparties sur le territoire français font de l'ordre basé en Limousin une puissance incontournable du royaume.
Disparu. Une épopée qui s'arrête quelques annéesavant la Révolution, avec la suppression de l'ordre. La liquidation des biens et le démantèlement des bâtiments, comme les abbayes de Saint-Sylvestre et Limoges - à l'emplacement actuel place de la République - prendra plus d'un siècle..." Sylvain Compère

01 juillet 2012
Le Sillon

Nombreux sont les Limougeauds qui se souviennent que les pierres de l'abbaye de Grandmont servirent à la construction de la prison de Limoges. Mais qui connaît l'histoire circonstanciée de ces ermites limousins contemporains des Cisterciens ou des Chartreux ? Conservateur général honoraire du Patrimoine, ex directeur des Archives départementales de la Haute-Vienne, Robert Chanaud propose une étude fouillée dès les origines de cet ordre qui rayonna dans le pays avec plus de 150 monastères où priaient quelque 1200 religieux (ermites, moines et chanoines réguliers). Robert Chanaud se livre à la narration chronologique de sept siècles d'une histoire étonnante, voire d'une épopée, ayant nécessité un énorme travail d'investigations. En un style clair, facilement accessible, l'auteur part de la toute première construction en 1076 d'une cabane en planches dans les rigoureux et désertiques monts d'Ambazac par Étienne de Muret, jusqu'à la dissolution de l'Ordre par Clément VI le 6 août 1772, puis la dispersion ultérieure des matériaux. L'ouvrage est enrichi d'une iconographie de qualité accordant une large place aux émaux de Limoges dont les grandmontains ont été promoteurs.

15 août 2012
Pays du Limousin

L'ordre de Grandmont, né au XIIe siècle du côté des monts d'Ambazac, est ausculté par Robert Chanaud, ancien responsable des Archives départementales de la Haute-Vienne, conservateur général honoraire du patrimoine. Inutile de dire que son avis est celui d'un expert et que cet ordre, méconnu, qui édifia plus de cent cinquante monastères en France, patrimoine aujourd'hui en cours de restauration, est mis soigneusement en exergue. L'auteur livre même d'étonnantes péripéties d'un mouvement entre ascétisme et opulence.

15 octobre 2012
Pays du Limousin

Tout savoir sur l'ordre de Grandmont. À ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette aventure humaine, née dans ces forêts austères des Monts d'Ambazac, ce livre est indispensable. Richement illustré, à la fois précis et accessible, il vous entraîne dans l'univers passionnant et mystique de l'ordre de Grandmont, qui rayonna à l'époque médiévale et engendra plus de 150 petits monastères disséminés un peu partout en France.

13 juillet 2014
Le Populaire du Centre



18 juillet 2014
L'Echo