Fragments de temps en Limousin

Hors Collection


     zoom

Fragments de temps en Limousin

Emmanuel Ciepka
Jean-Guy Soumy

novembre 2011
ISBN : 978-2-911167-70-6
Avec traduction anglaise
144 pages - 22.5 x 30 cm
7,00 €


  • Présentation
  • Presse
  • Télécharger
  • Liens
  • Traduction

Par une approche valorisant la photogénie et l’élégance des enchaînements, le photographe d’art, Emmanuel Ciepka, questionne sur le sentiment d’intimité que nous éprouvons à l’égard de notre patrimoine.

À partir du fragment, il nous invite à trouver de nouvelles lectures des œuvres, à enrichir notre regard. Il nous fait gagner en liberté. Nous pouvons recréer, détourner, abandonner, oublier, imaginer. Nous pouvons rêver...

Tissage d’associations poétiques ou énigmatiques, de ruptures, de traces, de continuités, Fragments de temps est une invitation au voyage en terres familières.

Subtilement, avec fluidité, Emmanuel Ciepka réussit ainsi à convaincre de la puissance créatrice du Limousin. Et de sa splendeur.

Jean-Guy Soumy

05 décembre 2011
Info Magazine

"Le regard porté sur le Limousin par le photographe Emmanuel Ciepka possède une force qui résulte de choix esthétiques clairement assumés. Par une approche valorisant la photogénie et la subtilité des enchaînements,  Fragments de temps  nous questionne ainsi sur le sentiment d'intimité éprouvé à l'égard de notre patrimoine. Sentiment diffus, subtil, rarement exclusif. Mais si puissant.
Pour réussir, il fallait un parti pris. Emmanuel Ciepka a choisi de rejeter toute approche panoramique, tout plan large, toute vue du ciel, dont la vision nous conforterait dans l'idée que telle abbaye, telle fresque, telles ruines accrochées à leurs escarpements, sont bien là où nous les avions abandonnées la dernière fois où nos yeux s'étaient posés sur elles.
Au terme de ce voyage, la formidable puissance créatrice du Limousin s'exprime dans toute sa splendeur. Ce pays qu'on dit si pauvre que les mots et les pierres furent longtemps les seuls matériaux dont disposaient ses enfants pour accéder à la transcendance de l'art, n'a jamais cessé de concevoir. Et la rencontre avec cette richesse patrimoniale, loin de nous alourdir, de nous réduire au passéisme, de nous intimider, peut donner à nos desseins d'aujourd'hui la force que l'on éprouve à se savoir arrimé à mille ans d'aventure culturelle…"

17 décembre 2011
NewsLetter du CRLL

"Le livre apporte beaucoup à la connaissance et à la jouissance de l'art religieux : l'œil du photographe est toujours plus perçant, plus proche que celui du visiteur dans les églises, pour contempler des œuvres disposées à des places et à des hauteurs censées être plus accessibles à Dieu qu'aux hommes. C'est éminemment le cas ici, dans cet ouvrage constitué uniquement de détails choisis, de fragments comme le dit le titre. Détails arrachés à leur contexte, et qui ne pourront qu'inviter le lecteur à se rendre sur les lieux pour voir les originaux, dans les églises et quelques châteaux du Limousin, soit quarante-six lieux : vingt et un en Corrèze, quinze en Haute-Vienne, dix en Creuse."

07 décembre 2011
Le Populaire du Centre Creuse

"De beaux fragments intimes. Le contenu est aussi surprenant que séduisant. Fragments de temps en Limousin présente sous un angle inattendu le patrimoine culturel et artistique du Limousin. "Le regard porté sur le Limousin par le photographe Emmanuel Ciepka possède une force qui résulte de choix esthétiques clairement assumés", affirme le romancier Jean-Guy Soumy qui a signé l'introduction de  Fragments de temps en Limousin. Détails artistiques. Ce livre, qui offre au regard une centaine de photographies, privilégie le patrimoine artistique religieux de la région. Il s'attarde dans les églises et les chapelles, parfois dans d'autres sites. Il s'évade alors vers les géométries des ardoisières corréziennes ou celles de la Pierre aux neufs gradins ou encore des ruines d'un château. Ciepka, à mille lieux des guides touristiques, laisse parler sa sensibilité pour se concentrer sur des détails. L'objectif cadre, et donc isole, une stalle, une vierge à l'enfant, un montreur d'ours, un visage tissé dans la laine d'Aubusson, une plaque de porcelaine... Marc Wilmart, le président de l'association Culture & Patrimoine, était aux côtés de Jean-Guy Soumy pour présenter, à la mairie de Felletin, Fragments de temps en Limousin. La commune, en raison de son patrimoine religieux exceptionnel, est logiquement bien présentée dans ces pages. 
"Le photographe a cherché le détail, la matière. Il établit une proximité entre l'œuvre et le lecteur" affirme Marc Wilmart.
"Ce livre est à contre courant de ce qu'on voit habituellement. Il offre un travail de reconstitution. Le fragment tient de l'intimité", précise Jean-Guy Soumy. Cet album bénéficie d'une réalisation soignée qui confère un intérêt supplémentaire à ce "coup de loupe assumé" qui marque le retour au premier plan d'une maison d'édition limousine bien connue des amateurs de patrimoine et de beaux-livres." Robert Guinot  

07 septembre 2012
L'Echo

Un prospecteur de pépites Emmanuel Ciepka promène un regard et un objectif insatiables sur les trésors cachés du Limousin. D'églises rurales en châteaux, de peintures en vitraux, il révèle et magnifie un patrimoine tout proche et pratiquement inconnu. C'est Fragments de temps, livre d'images familières et insolites, présentation de Jean-Guy Soumy. Cent cinq photographie d'Emmanuel Ciepka prises à travers la région. Non des paysages ni de la nature dont on entend souvent dire que c'est son charme principal, mais de ses créations humaines. "Au terme de ce voyage, écrit Jean-Guy Soumy, la formidable puissance créatrice du Limousin s'exprime dans toute sa splendeur. Ce pays, qu'on dit si pauvre que les mots et les pierres furent longtemps les seuls matériaux dont disposaient ses enfants pour accéder à la transcendance de l'art, n'a jamais cessé de concevoir". Voyage dans l'espace, mais aussi dans les siècles, le titre de l'ouvrage le dit bien, "Fragments de temps". Cela commence avec le mystérieux escalier de la Pierre aux neuf gradins de Soubrebost (Creuse), et cela va jusqu'aux porcelaines funéraires du 19e siècle des cimetières de Limoges et de ses environs, aux insolites pèlerins en canotiers du vitrail de Magnac-Laval (Haute-Vienne), aux diaphanes visages préraphaélites de César Saccagi dans l'église de Gimel-les-Cascades (Corrèze). Emmanuel Ciepka a fait son miel d'images découvertes dans les églises et chapelles de campagne, trop modestes pour être communément visitées : Chavanat, La Saulière, Champagnat dans la Creuse, Saillac, Reygade, Sérandon, Couffy-sur-Sarsonne en Corrèze, Vicq-sur-Breuilh, Nedde, Saint-Yrieix-sous-Aixe en Haute-Vienne... Après ce travail d'exploration, c'est le regard du photographe qui entre en jeu. Car il ne s'agit pas pour lui d'établir un recensement, mais de retrouver la ferveur et l'émotion qui animaient les artistes anonymes. Il procède, résume Jean-Guy Soumy, par "un travail de reconstruction à partir du fragment". Ses cadrages vont chercher dans le détail d'une fresque, d'une peinture ou d'une tapisserie, dans l'angle de vue d'une sculpture, un geste, un regard, une anecdote. C'est une photographie à la fois modeste et ambitieuse, qui apprend à regarder et à mieux entrer dans les œuvres. Georges Châtain

24 août 2012
La Montagne

Emmanuel Ciepka à la Bouquinerie "Ces rêves de bois, de pierre, de couleurs, de laine, d'émail, nés des mains des artistes et des artisans limousins, avec ma gratitude pour leur chaleureux accueil". Cette dédicace, laissée sur l'un de ses albums par le poète et photographe emmanuel Ciepka, dit assez la chaleur avec laquelle lui-même a senti le public accueillir son ouvrage. Originalité du projet : présenter sa cueillette parmi les œuvres d'art profanes et sacrées du Limousin, non pas commeun savant répertoire d'objets d'art mais comme un éventail de formes et de détails évocateurs, voire provocateurs, à l'esprit en contemplation. La beauté de la prise de vue, toujours en lumière naturelle quelle que fut la difficulté d'approche, comme les chasses qu'il fallut sortir de leur niche sécurisée pour les approcher au naturel, ou les chapiteaux trop altiers pour être examinés, ou ces fragments de stalles, de litres funéraires, visages de pietàs ou plaques céramiques de cimetière que presque personne avant lui n'avait pensé à retenir sous l'objectif. À cette occasion, que de découvertes proches, même dans le Pays de Ventadour qu'on croit connaître ! Un blason polychrome isolé au mur de l'église de Darnets, les ferrures ouvragées de Sérandon ou ce chevalier de Lancastre récemment surgi du chœur de Gimel, voire l'exceptionnel empyrée heureusement sauvé au plafond lambrissé de l'église de Lamazière-Basse, comme une cheminée ouverte aux âmes vers le ciel. La délicatesse d'approche du photographe justifie pleinement les risques pris par l'éditeur limousin Culture et Patrimoine pour offrir au public national ce surprenant kaléidoscope de notre patrimoine.






Through an approach enhancing the photogenic quality and the elegance of the sequences, art photographer Emmanuel Ciepka makes us wonder about the feeling of intimacy we experience towards our cultural heritage.
From fragments, he invites us to discover new readings of the works and to enrich our way of looking at them. He increases our liberty. He enables us to recreate, to diverge, to abandon, to forget, to imagine. He makes us dream.
A patchwork of poetic or enigmatic associations, of ruptures, of traces and of continuities, Fragments of Time is an invitation to a journey across familiar grounds. With subtlety and fluidity, Emmanuel Ciepka succeeds in convincing us of the creative power of the Limousin. And of its splendour.

Jean-Guy Soumy

Traduction anglaise assurée par Pierre Hervy.


 

Découvrir l'histoire de l'émail

Émailleurs contemporains

 

 

 

 

Ventes exceptionnelles

Crozant, forteresse d'exception

Les Editions Culture & Patrimoine poursuivent la vente de leurs derniers ouvrages ainsi que ceux bénéficiant de remises exceptionnelles  à moins 80%.Ils sont diponibles à la boutique, 6 rue François Chénieux à Limoges.